preloader

Pyramide de Maslow

Introduction

La motivation est un concept qui apparaît devant toute acte ou toute tâche. Si telle personne agit de telle manière, c’est parce qu’elle a une raison bien valable qui la motive. Ces raisons sont propres à chaque humain. La motivation est essentiellement importante en entreprise puisqu’en ayant une raison de travailler avec efficacité et efficience, l’entreprise ne peut que prospérer. C’est donc dans le but de comprendre comment surviennent les motivations des humains que la Pyramide de Maslow a donc été créée. Quelle explication avoir de ce concept ? Comment a t-elle vu le jour ? Qu’est-ce qui justifie son utilité et quelles limites comporte t-elle ? Néanmoins, quelles perspectives de développement par rapport à cette théorie ?

Origine

La théorie de la Pyramide de Maslow a été inventée par un psychologue juif de trente cinq ans du nom d’Abraham Maslow. Alors que certaines des écoles de pensée existantes à l’époque (comme la psychanalyse et le comportementalisme ) avaient tendance à se concentrer sur les comportements problématiques, Maslow était beaucoup plus intéressé par ce qui rend les gens heureux et les choses qu’ils font pour atteindre les objectifs qu’ils se fixent.

En tant qu’humaniste, Maslow pensait que les gens ont un désir inné de s’épanouir, c’est-à-dire d’être tout ce qu’ils peuvent être. Cependant, pour atteindre ces objectifs ultimes, un certain nombre de besoins plus fondamentaux doivent être satisfaits tels que le besoin de nourriture, de sécurité, d’amour et d’estime de soi.

Il introduisit donc pour la première fois son concept de hiérarchie des besoins dans son article de 1943 “A theory of Human Motivation” et dans son livre subséquent “Motivation and Personality“. Elle reste encore de nos jours une théorie assez populaire dans le monde des affaires.

Description

Encore traitée d’hiérarchie des besoins de Maslow, la Pyramide de Maslow est une théorie motivationnelle en psychologie comprenant un modèle à cinq niveaux de besoins humains, souvent dépeints comme des niveaux hiérarchiques au sein d’une pyramide.

  • Du bas de la Pyramide vers le haut, on distingue les :
  • Besoins physiologiques (respiration, faim, soif, sexualité, habillement),
  • Besoins de sécurité (sécurité de l’emploi, être dans un environnement plus ou moins stable et prévisible),
  • Besoins d’amour et d’appartenance (amitié),
  • Besoins d’estime (confiance et respect de soi, appréciation et reconnaissance de ceux qui entourent),
  • Besoins d’accomplissement de soi

Cette hiérarchie suggère que les gens sont motivés à satisfaire les besoins de base avant de passer à d’autres besoins plus avancés.

Les besoins de carence surviennent en raison de la privation et sont censés motiver les gens lorsqu’ils ne sont pas satisfaits. En outre, la motivation pour répondre à ces besoins deviendra plus forte à mesure que la durée leur sera refusée. Par exemple, plus une personne reste longtemps sans nourriture, plus elle aura faim.

Lorsqu’un besoin de déficit a été “plus ou moins” satisfait, il disparaîtra et nos activités s’orientent habituellement vers la satisfaction de la prochaine série de besoins que nous n’avons pas encore satisfaits. Ceux-ci deviennent alors nos principaux besoins. Cependant, les besoins de croissance continuent de se faire sentir et peuvent même devenir plus forts une fois qu’ils sont engagés.

Utilité

Une avantage fondamentale de la théorie des besoins de Maslow est sa capacité à interpréter le comportement et la motivation humains. Il est utile dans les applications modernes, en particulier dans le monde des affaires. Les gestionnaires, par exemple, peuvent bénéficier de la compréhension des besoins humains fondamentaux de leurs employés en matière d’amitié, de sécurité d’emploi et de reconnaissance d’une tâche bien faite. La création d’un environnement qui répond à ces besoins se traduira par des membres de l’équipe auto-actualisés qui donnent tout pour l’entreprise.

Limites

Cependant, un inconvénient largement critiqué de la théorie des besoins est qu’en créant sa hiérarchie, Maslow n’a étudié qu’un segment restreint de la population humaine. Les termes de la hiérarchie, tels que “estime de soi” et “sécurité”, ont des définitions très différentes dans les cultures du monde entier. Par conséquent, il est difficile pour les chercheurs de mesurer ces besoins ou de les généraliser à toutes les populations humaines.

Outre les différences culturelles, la hiérarchie ne tient pas non plus compte des différences individuelles. Il n’y a aucune preuve indiquant que chaque être humain éprouve les besoins dans l’ordre spécifié par Maslow. En fait, il existe peu de preuves empiriques qui soutiennent la théorie.

Perspectives de développement

Même si certaines limites font que tous ne sont pas d’avis avec la Pyramide de Maslow, elle demeure tout de même réelle dans bien de cas. Les entreprises non notoires peuvent s’en servir pour gérer leurs structures et bien manager leurs collaborateurs.

Ce dossier est une contribution bénévole des membres de la communauté Ibudo.

  • CatégorieProduct design
  • Note